Solutions pour espaces fumeurs

Une réponse aux problèmes causés par la fumée, la poussière et les odeurs persistantes

Les particules fines plus dangereuses qu'on ne le pense !

fijnstof

Une exposition prolongée aux particules s’avère plus mortelle qu’on ne l’imaginait. Même lorsque la concentration est faible, les risques demeurent grands.

La norme européenne de concentration de particules dans l’air est plafonnée à 25 microgrammes par m3 (au-delà, l’air est considéré comme ”pollué”). Les recherches prouvent cependant que même une saturation de 15mcg/m3 comporte de grands risques pour la santé. Selon les chercheurs, une majeure partie de la population européenne est exposée à de telles concentrations. Un groupe de chercheurs venant de 13 pays européens a tiré cette conclusion après l’analyse d’études existantes dans 22 régions différentes. L’enquête a été menée sous la direction de l’Université d’Utrecht et publiée dans la revue médicale britannique The Lancet. Les chercheurs ont trouvé inquiétant que le risque de mortalité précoce reste également en dessous de la norme européenne. La norme de l’Organisation mondiale de la Santé est de 10 mcg/m3

Les particules plus mortelles que ce qu’on imaginait La recherche montre que le risque de mortalité causé par l’exposition aux particules augmente de 7 pour cent par ajout de 5 mcg/m3 dans l’atmosphère. «C’est la différence entre une rue animée dans la ville et un lieu sans influence de trafic,» affirme le chercheur Rob Beelen.

Dans l’étude, les participants ont été classés en fonction de leur exposition à la matière particulaire. Le résultat est clair : même à moins de 15 mcg/m3, le risque pour la santé est encore élevé.

Notre santé a tout à gagner à ce que la concentration de particules dans l’air soit ré-évaluée, selon Rob Beelen.

Source: nos.nl